Créations et spectacles

          

La création est au centre de la démarche artistique du dumiste et donc du CFMI.

Elle est présente au quotidien dans le travail en milieu scolaire, prend différentes formes au cours de la formation et contribue à faire du dumiste un musicien actif, capable de défendre un projet artistique sur scène ou dans divers contextes.

Le CFMI a développé cette démarche également sous forme de spectacles musicaux à destination du jeune (et moins jeune) public.

Chaque promotion crée un spectacle pour un public scolaire en première et en deuxième année. Les représentations en deuxième année s’organisent en  une tournée dans les communes de la région où les étudiants effectuent leurs stages de terrain et peuvent être également données lors de projets à l’étranger.

 

 


 

 J’avais les yeux aussi écarquillés que mes petits voisins. L’objet devient instrument et l’instrument objet. Ça réveille l’imaginaire et fascine… Ceci pose la question de ce que dégage le groupe de musiciens lorsqu’il est sur scène ; l’importance de la vibration collective qui anime le spectacle et ses participants. A travers un sourire ? Un regard vif ? Un mouvement du corps ?  Le musicien ne peut pas être qu’à moitié sur scène. Il se doit d’habiter les lieux, l’air, son instrument, pour transmettre en 50 minutes la musique qu’il porte et son envie d’être là.         

                                     Marie NOIR,  musicienne étudiante

 


J’ai aimé que rien ne soit anecdotique, que la ou les musiques soient au commencement.                                 

Caroline  SAINT AMANS, musicienne étudiante

 

J’étais dans le public, j’ai donc pu observer aussi les enfants autour de moi qui étaient fascinés par ce spectacle. J’ai alors pris conscience de la beauté de ce moment.

Marine Pelletreau Duris

 

 

 

Le spectacle musical  ¡ O  XOGO !  est pour moi un moment important dans cette formation de dumiste. Il restera à jamais dans ma mémoire.

Vincent Djamali

 

La création dans la formation prend aussi la forme d’une composition/invention que chaque étudiant réalise en fin de deuxième année.
Du solo au tutti, ces créations peuvent prendre des formes très diverses


 

Par la création artistique à l’école, c’est l’enfant qui est à l’œuvre, en œuvre vers lui-même ! Elle le pousse à trouver ses propres façons de s’exprimer, d’exister par ses propres moyens tout en s’enrichissant de la rencontre des autres.

Anne Métayer

 

En deux ans, mes interventions se sont peaufinées. J’ai créé une façon qui me ressemble d’amener mes séances. (…)  On nous donne beaucoup d’outils et on cherche, on crée les nôtres en les faisant évoluer.

Alain Josué

 

Pour moi,c’est comme le poète. Au début, il compose avec un langage et des formes qui lui sont connues et petit à petit il se crée sa propre syntaxe, ses propres formes, voire son propre langage. C’est donc la démarche créatrice qui vient petit à petit et que je différencie volontairement de la démarche compositionnelle. Pour moi, l’arrangement,  est une discipline de l’ordre de la composition quand l’arrangeur se pose réellement les questions de forme, de timbre, de l’éclairage, et qu’il a la démarche de faire une proposition nouvelle.

Paul Motteau

 

Evocatrice de liberté et d’inspiration, la création n’est pas qu’une image d’Epinal si on veut vraiment la vivre et la faire vivre. Pour se créer un chemin intéressant, il faudra aussi de l’exigence et les moyens de cette exigence.

Evelyne Roux

 

 

L’élaboration de ce spectacle fut pour moi très enrichissante. Alfred Spirli et Sylvie Blanc Verdin nous ont guidés, orientés, conseillés tout en finesse pour aboutir à celui-ci. Se pose pour moi la question « Comment ont-ils procédé ? » Comment les enfants ont-ils été embarqués pendant cinquante minutes ? Avec quels propos ? Par quels moyens ? Je pense que toutes les réponses à ces questions s’articulent autour de la poésie. Et ce point va beaucoup me faire avancer dans mes séances, notamment avec les maternelles. Nos séances ne devraient-elles pas être aussi cinquante minutes de spectacle et de voyage ?

Sébastien Clochard

 

En le construisant et en offrant ce spectacle aux enfants (…) chacun n’a pas fait ce qu’il sait fairemais ce qu’il est. Notre but devait être (et je crois qu’il l’était) de se servir du visuel pour faire entendre : ne pas faire écoutermais rendre écoutant. Pour ce qui est de rendre écoutant, je pense que notre plaisir manifeste à offrir notre travail a joué un rôle important.

Anaëlle Blanc

« Les enfants, en liberté, ne sont ni peureux, ni très paresseux, ni trop respectueux. Ils ignorent si le mot création commence par un grand C ou par un petit c, et la chose ne les effraie pas particulièrement. Parmi leurs jeux elle est, si elle prend le caractère d’une construction volontaire, l’un des plus élaborés : assemblage de cubes ou de planches, de sons, de couleurs ou de mots.

Et puis on passe aux choses sérieuses, la création devient un paradis perdu, sauf pour quelques demeurés en enfance, les professionnels de l’art. Pourtant, si on prend le rsque, si on se donne les moyens de mettre un groupe d’étudiants, musiciens, mais devenus « respectueux », en situation de créer, il arrive que provocateurs et provoqués soient surpris, étonnés, dépassés par la richesse des propositions, des productions.

La création musicale n’est pas un vert paradis. Elle n’est pas le refuge des grands enfants nostalgiques, non plus que le fief exclusif des professionnels. Elle est une façon de penser, de comprendre, de faire de la musique. (…)

La création est jeu. La création des enfants passe par le jeu, chemin privilégié pour eux de la découverte et de l’expression. (…) La création est jeu, et le jeu peut être, vraiment, création. Il ne faut pas sous-estimer la capacité des enfants à créer des musiques originales, riches, complexes. »

André DUBOST

« Les enfants, la création musicale et l’école »

In Marsyas n° 8 – 1988


07 – O-xogo – CFMI Poitiers par dm_51ac39bf96a1e

08 – Extrait-LeGrand
Orchestre – CFMI Poitiers
par dm_51ac39bf96a1e

09 – Extrait SuisCelui – CFMI Poitiers
par dm_51ac39bf96a1e

10 – Hugo – CFMI Poitiers par dm_51ac39bf96a1e

création Hugo BERNIER


11 – Aootu – CFMI Poitiers par dm_51ac39bf96a1e

création Damien GORODJA