S’inscrire

 

Il existe 9 CFMI en France ( cfmi.info ) constituant une offre de formation diversifiée et répartie sur le territoire. Les étudiants intéressés s’inscrivent souvent dans plusieurs CFMI pour passer les « tests » d’entrée, ce qui est bien normal.

Nous pensons qu’il est important que les étudiants puissent choisir un CFMI en fonction de ses spécificités, de son projet, et pas seulement de sa proximité géographique.
Nous invitons les candidats à cette formation à prendre connaissance des propositions exposées dans ce site. Elles concernent autant des questions artistiques que des questions de politique culturelle.
Le CFMI de Poitiers, c’est aussi une certaine conception de la relation entre musiciens étudiants et musiciens professeurs fondée sur des valeurs d’émancipation de la personne.

Faire ses études à Poitiers est aussi un choix. Capitale régionale, Poitiers est une petite ville où la vie est facile (logement, déplacements). Elle dispose de ressources étonnantes pour un musicien puisque seuls Paris et Lyon (avec les CNSM) ont une offre de formation artistique musicale supérieure plus complète.
Ville jeune étudiante (plus de 25000 étudiants), elle dispose d’une programmation artistique riche (voir sites partenaires) complétée par une activité régionale forte (en musiques traditionnelles par exemple).
La formation est ouverte à toute personne titulaire du baccalauréat ( ou équivalent ou par validation d’acquis professionnels ) et ayant suivi 2 années d’études supérieures ou ayant exercé dans le secteur éducatif ou culturel. Les candidats doivent également pouvoir justifier d’un bon niveau musical équivalent à un 3ème cycle de conservatoire ( C.R.R, E.N.M.D, E.M.M.A. ) ou d’une expérience significative dans le domaine du spectacle, de l’encadrement de pratiques musicales, ou d’un parcours musical original et riche.

Les « tests de sélection »

Il est nécessaire ici d’en préciser le sens. En effet, ils n’ont pas vocation à simplement tester et encore moins à sélectionner !
Il s’agit d’un moment essentiel de la formation, peut-être le plus important, où l’on vérifie, tant pour l’étudiant que pour l’équipe du CFMI, la pertinence du projet de formation envisagé :

  • Les données de la formation sont-elles claires ?
  • Le métier (il s’agit d’une formation professionnelle) auquel cette formation prépare est-il bien identifié ?
  • L’étudiant a-t-il les moyens (musicaux, culturels, matériels…) de profiter au mieux de la formation ?
  • Le CFMI a-t-il les moyens de répondre au projet de l’étudiant ?

Nous voulons éviter au mieux les tromperies : un étudiant qui rentre au CFMI a vocation à réussir et, sauf accident, quitte la formation avec le diplôme et l’expérience qui y correspond.

Nous sommes donc dans un moment d’orientation qui doit permettre à l’étudiant de faire le point sur son projet.

Quand nous pensons que le CFMI n’est pas la bonne solution pour un étudiant, nous lui proposons autant que possible d’autres pistes pour son projet.
Il ne s’agit pas d’un concours. Notre capacité d’accueil nous évite ce type de « sélection ».

Enfin, c’est un moment de rencontre des étudiants candidats avec l’équipe, des étudiants entre eux, avec des étudiants en première ou deuxième année, du site et des locaux du CFMI.

 

Admissibilité

Prochaines dates des tests d’entrée en formation (2 sessions) :
13-14-15 mai 2019 / 3-4 juin 2019

 

Télécharger ICI le Dossier d’inscription 2019-2020
Dossier complet à remettre au CFMI au plus tard :
 le 3 mai 2019 pour les tests du 13-14-15 mai 2019
-  le 24 mai 2019 pour les tests du 3-4 juin 2019
(le cachet de la poste faisant foi
)

Pratique instrumentale ou vocale

( durée : 10 à 15 mn maximum ) :
Le candidat interprète deux pièces instrumentales d’esthétiques différentes. Il les choisit librement dans un souci de musicalité et non d’exploit technique. Toutes les esthétiques et pratiques musicales sont admises. La voix peut être choisie comme instrument si elle fait l’objet d’une compétence particulière.
Le candidat peut se présenter seul, accompagné ou en petite formation. Il pourra également jouer sur un support CD. acc

Pratique vocale

( durée : 10 à 15 mn maximum ) :
Le candidat interprète deux pièces vocales d’esthétiques différentes. Les conditions de choix et d’accompagnement sont les mêmes que pour le jeu instrumental. Si la voix a été choisie comme pratuque instrumentale, le candidat veillera à diversifier les styles présentés.
Les qualités d’interprète et la pertinence des choix de répertoire sont les points clés de ce travail musical.

Mémorisation, déchiffrage :

Restitution d’une chanson mémorisée pendant 10 minutes à partir d’un support enregistré ( durée de la chanson : 1 minute )
Déchiffrage a capella d’un chant avec paroles.
Ces deux activités se complètent. Un musicien lecteur médiocre peut avoir d’autres atouts.

 

Admission

Invention :
Mise en situation individuelle ou/et collective d’une réalisation mettant en jeu l’invention musicale basée sur l’improvisation.
Commentaire d’écoute ( durée de l’épreuve : 1h30 ) :
2 ou 3 extraits d’esthétiques différentes ( chaque extrait dure environ 3 minutes ).
Au-delà de l’analyse, ce travail permet de voir la capacité du candidat à parler de musique comme le ferait par exemple un critique musical, avec des références et des prises de position.
Entretien :
Le candidat est invité à commenter les tests qui viennent de se dérouler puis à parler de son projet professionnel. Au cours de l’entretien, il est demandé au candidat de parler d’une pratique musicale qui lui est chère et de la défendre en évoquant son utilisation possible dans l’éducation musicale.