Journée d’études : Le patrimoine archéologique et culturel dans les pays en conflit : une crise iconoclaste des temps modernes ?

2016_Patrimoine_conflit_aff_1000• 31 mars 2016 – 9h45 / 17h30

• Poitiers, Espace Mendès France
1 place de la cathédrale

• Journée d’études organisée en partenariat entre le laboratoire HeRMA et l’Espace Mendès France, sous la responsabilité scientifique de Vincent Michel.

• Entrée libre, ouvert à tous

Télécharger le programme

 

Présentation

La journée d’études porte sur le sort du patrimoine archéologique et culturel dans les pays en guerre, objet de toutes les convoitises, les contrebandes et les trafics mais aussi malheureusement victime de vandalisme et de destruction.
Cette journée verra se succéder des professionnels de plusieurs spécialités. Après une introduction portant sur la « crise iconoclaste des temps modernes », les interventions de la matinée seront consacrées au trafic des biens culturels et archéologiques et à la réglementation nationale et internationale. L’après-midi sera dédiée à des analyses de terrain par des chercheurs, des chefs de mission archéologique et des conservateurs travaillant sur le Proche‑Orient et l’Afrique du Nord.

 

Programme

• 9h45 – Introduction par Didier Moreau, directeur de l’Espace Mendès France et Vincent Michel, enseignant-chercheur en archéologie de l’Antiquité à l’Université de Poitiers

 

Réglementation internationale et nationale

Président de séance : Bruno Favel, Ministère de la Culture et de la Communication

• 10h – Alexandre Kazerouni, docteur associé, Institut d’Études Politiques, CERI/CNRS
Iconoclasme et patrimoine dans la mondialisation de l’après-Guerre froide

Réglementation internationale

• 10h25 – Roland Defendini, juriste consultant à l’UNESCO
Les instruments juridiques internationaux encadrant la lutte contre le trafic illicite des biens culturels

• 10h50 – France Desmarais, directrice des programmes et des partenariats, Conseil International des Musées (ICOM)
ICOM : Le rôle de la communauté muséale internationale dans la protection du patrimoine

• 11h20 – Pause

Réglementation et propositions françaises

• 11h30 – Ludovic Ehrhart, chef de l’Office Central de lutte contre le trafic des Biens Culturels (OCBC)
La Police judiciaire dans la lutte contre le trafic des Antiquités des pays en conflit

• 11h55 – Valentin Payraud, inspecteur des douanes, Service National de Douanes Judiciaires
Le trafic d’objets archéologiques provenant de pays en conflit : situation en France et le rôle de la douane et des autres acteurs

• 12h20 – Alberto Vial, conseiller diplomatique du président-directeur, Musée du Louvre
Cinquante propositions françaises pour protéger le patrimoine de l’humanité

• 12h45 – Discussion-débat

 

Missions de terrain

Président de séance : Alexandre Kazerouni, Institut d’Études Politiques

• 14h15 – Alain Desreumaux, directeur de recherche, CNRS
Le patrimoine syriaque du Proche-Orient : dangers, études, destructions et conservations

• 14h40 – Béatrice André-Salvini, conservateur général honoraire du patrimoine, ancienne directrice du département des Antiquités orientales, Musée du Louvre
Ruines et permanence

• 15h05 – Bruno Favel, chef du département des affaires européennes et internationales, direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture et de la Communication
La reconstruction des patrimoines d’Irak et de Syrie : une stratégie post-conflit

• 15h30 – Pause

• 15h45 – Philippe Marquis, conservateur, département des Antiquités orientales, Musée du Louvre
Afghanistan : 15 ans après la destruction des Bouddhas de Bamiyan, état de la question

• 16h10 – Dr. Ahmed Hossein Abdulkariem, directeur du département des Antiquités de Libye, Beida
Cultural heritage in Libya diagnose problems and propose solutions

• 16h35 – Morgan Belzic, chercheur, EPHE, Paris
Ventes et saisies de sculptures funéraires grecques de Cyrénaïque, l’impact de la crise libyenne

• 17h – Débat conclusif

 

Recherche

Menu principal

Haut de page