Le négatif au travail. Hegel et la raison en devenir.

Gilles Marmasse

le-negatif-au-travail.jpg-208x300.png

le-negatif-au-travail.jpg-208x300.png

Que reste-t-il du négatif en philosophie ? Le concept de négativité, comme déficience et principe de progrès, est une invention que Hegel revendique avec force. Pour lui, c’est la négativité agissante qui permet à la réalité de s’élever – malgré des phases de scission et d’échec – à une pleine rationalité. Si Hegel est un représentant des Lumières par sa valorisation de la raison, il refuse toutefois de voir en elle une forme anhistorique et toujours déjà achevée. Car, à ses yeux, la raison est en genèse et n’investit le réel que de manière progressive et laborieuse. C’est ce que le présent ouvrage met en évidence, dans un parcours de la philosophie hégélienne qui en souligne la profondeur et les aspérités.
Auteurs Gilles Marmasse est professeur de philosophie à l'université de Poitiers
Editeur Hermann,
Dates Paru le 17 octobre 2018
Créé le 13 décembre 2018

Publié par Isabelle Santoire

Dernière mise à jour le 13 décembre 2018


UFR Sciences humaines et arts

8, Rue René Descartes
TSA 81118
86073 POITIERS CEDEX 9
Tél. : +33 5 49 45 45 45
Fax : +33 5 49 45 45 79
Mail
Site web

Recherche d'un document


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr