Cécile Auzolle (Maître de conférences HDR)

Maître de conférences habilité à diriger les recherches au département de Musique de l’Université de Poitiers depuis 2000.

Spécialiste des compositeurs Daniel-Lesur (1908-2002), Philippe Boesmans (1936-), de l’histoire et de l’esthétique de la musique pour le théâtre (opéra, ballet, musique de scène) de Wagner à nos jours, en particulier en France.


Agrégée d’éducation musicale et chant choral, musicologue, elle a créé et dirigé le groupe de recherche OPEFRA, étudiant la création lyrique française des XXe et XXIe siècles, en partenariat avec le CDMC et l’IRCAM (2009-2015).

Déléguée au CNRS (Institut de Recherche sur le Patrimoine Musical en France) en 2011-2012 pour travailler à la base de données Chronopéra. Actuellement chercheur associé à l’IReMus, co-responsable du programme « Péniche Opéra » pour lequel elle est à nouveau déléguée en 2019-2020.

Allie recherche et enseignement à travers la sensibilisation des milieux scolaires, étudiants et enseignants à l’art lyrique, notamment par la création de la Licence Professionnelle des métiers de l’art lyrique et du théâtre chanté en partenariat avec l’opéra de Tours en 2006.

Responsable de l’insertion professionnelle des étudiants. Responsable de la licence de musicologie.

Membre nommé (2007-2011) et élu (2016-2019) de la 22e section du CNU.

Unité de recherche d’appartenance : CRIHAM (Universités de Poitiers & Limoges EA 4270)
Chercheur associé à l’OMF (Observatoire musical français, Université de Paris-Sorbonne EA 206) de 1996 à 2013.

Publications récentes :

Ouvrage

Vers l’étrangeté, ou l’opéra selon Philippe Boesmans , Arles, Actes Sud, 2014, 349 p.

Directions d’ouvrages

Dossier pour la revue Tierce n°3/2018 : « Opéra français et mondialisation »

Base de données Le fonds d’archives de la Péniche-Opéra, inventaire dirigé et réalisé à l’IReMus en 2016-2017, 300 p. http://www.iremus.cnrs.fr/fr/publications/le-fonds-darchives-de-la-peniche-opera

Philippe Boesmans, un parcours dans la modernité, Château-Gonthier, Aedam Musicae, coll. « xx-xxie siècles », 2017, 306 p. http://www.musicae.fr/livre-Philippe-Boesmans—Un-parcours-dans-la-modernite-Ouvrage-collectif-sous-la-direction-de-Cecile-Auzolle-176-146.html

La Création lyrique en France, xxe-xxie siècles, Contexte, livrets, marges, Rennes, PUR, coll. « Le Spectaculaire », série « Théâtre », 2015, 380 p. http://pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3940

Articles de revue

« »Trouble persistant ». De l’expérience sensorielle à la quête de sens : Au monde de Joël Pommerat (2004)» Itinera, Rivista di flosofia e di teoria delle arti [en ligne depuis juin 2017] https://riviste.unimi.it/index.php/itinera/article/view/8730

« Composer avec ce qui existe : Philippe Boesmans, né en 1936 », Tierce : Carnets de recherches interdisciplinaires en Histoire, Histoire de l’Art et Musicologie [en ligne depuis janvier 2017] http://tierce.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=110 .

Chapitres d’ouvrages

« Composer en France entre 1944 et 1954 : les compositeurs  » hors série » à la lumière du débat « Pour ou contre la musique moderne ? » », Alain Poirier, Laurent Feneyrou (dir.) De la Libération au Domaine musical Dix ans de musique en France (1944-1954), Paris, Vrin, 2019 ;

 » L’espace sensible dans les oeuvres scéniques de Philippe Boesmans », L’idée de l’espace sensible dans la dramaturgie musicale vers le présent, Giordano Ferrari (dir.), Paris, L’Harmattan, 2018.

«  Pas de marimba dans une chambre à coucher ! » p. 11-26 et « Chronologie et catalogue », p. 63-77 dans Philippe Boesmans, un parcours dans la modernité, Château-Gonthier, Aedam Musicae, coll. « xx-xxie siècles », 2017.

« Jazz et improvisation sur la scène lyrique : Wintermärchen de Philippe Boesmans (1999) », Jean-Michel Court et Ludovic Florin (dir.), Rencontres du jazz et de la musique contemporaine, Toulouse, Presse Universitaires du Midi, 2015, p. 137-152. http://pum.univ-tlse2.fr/IMG/pdf/JAZZ_12_-_recension_Jazz_et_musique_contemporaine-2.pdf

« Un siècle de créations lyriques en France : paradoxes, utopies, réalités » et « Portrait d’un compositeur en librettiste : Daniel-Lesur et Andrea del Sarto (1969) », Cécile Auzolle (dir.), La Création lyrique en France, xxexxie siècles, Contexte, livrets, marges, Rennes, PUR, coll. « Le Spectaculaire », série « Théâtre », 2015.

« Daniel-Lesur et les marges de l’opéra (1938-1950) », Marges de l’opéra : Musiques de scène – Musiques de film – Musiques radiophoniques (1920-1950), Frédérique Toudoire-Surlapierre et Pascal Lécroart (dir.), Paris, Vrin, 2015, p. 75-83.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Recherche

Menu principal

Haut de page