Présentation générale de la licence

Contenu de l’enseignement proposé :

– des cours couvrant toutes les périodes de l’histoire de la philosophie : philosophie antique, philosophie du Moyen âge, philosophie moderne (XVIIe XVIIIe siècles : de Descartes à Diderot et Rousseau ; philosophie allemande : de Kant à Marx, Schopenhauer et Nietzsche), philosophie contemporaine (phénoménologie : Husserl et Heidegger ; philosophie française ; philosophie analytique anglo-saxonne) ;
– de multiples domaines d’enseignement : métaphysique, logique, philosophie morale et politique, philosophie du langage, épistémologie des mathématiques, histoire des sciences, esthétique, philosophie de la littérature, épistémologie des sciences humaines, concepts du monde contemporain ;
– des formations complémentaires : des cours de langue vivante et de méthodologie, une formation à la maîtrise des instruments informatiques, des parcours complémentaires au choix dans d’autres disciplines en sciences humaines.

Cet enseignement est encadré par un dispositif pédagogique exigeant :

– le tutorat assuré par les meilleurs étudiants de cinquième année : oraux hebdomadaires de philosophie générale durant les trois années de licence, aide personnalisée aux étudiants en difficulté ;
– des travaux dirigés hebdomadaires assurés par les enseignants : exposés, devoirs sur table, devoirs à domicile.

La licence se fait désormais en trois ans (six semestres) à la fin desquelles l’étudiant reçoit (en cas de réussite aux examens) le diplôme de licence. Voici comment se répartissent les enseignements au cours de ces six semestres : au premier semestre (S1), l’étudiant doit obligatoirement choisir, en plus de sa discipline principale, une seconde discipline en découverte. Ensuite, en fonction de son projet, l’étudiant peut choisir, à partir du deuxième semestre (S2), d’accompagner sa formation disciplinaire de trois manières :
– par une spécialisation (« renforcement ») dans sa discipline ;
– par une autre discipline (mineure) correspondant à une des sept autres mentions de la licence « Sciences Humaines et Sociales » (archéologie, géographie, histoire, histoire de l’art, musicologie, psychologie et sociologie), auxquelles s’ajoutent l’anthropologie, l’économie et des enseignements de lettres ;
– par un cursus pré-professionnalisant dans l’un des domaines suivants : documentation et archivistique, travail social et jeunesse, institutions et métiers de la culture et du patrimoine, connaissance des institutions et carrières administratives, métiers de l’éducation, pré-professionnalisation à l’enseignement du second degré (en S6 seulement, après spécialisation disciplinaire).

Ce cadre unique pour toutes les mentions, ainsi que la possibilité de bi-disciplinarité offerte aux étudiants, permettent de faciliter les changements d’orientation des étudiants tout au long du cursus de licence. Les parcours pré-professionnalisants sont enfin conçus comme une préparation à une orientation post-licence pour les étudiants ne souhaitant pas nécessairement s’engager dans un master.

Recherche

Menu principal

Haut de page