Présentation générale du parcours professionnel

Qu’est-ce que la médiation?

La médiation désigne les activités visant à résoudre des conflits, dans un cadre non juridique ou à créer, restaurer ou entretenir le lien social.
C’est un travail de dialogue, qui demande des qualités d’écoute, d’empathie et de raisonnement. Le médiateur, neutre et impartial, facile l’information et la discussion entre les parties en présence.

Le secteur de la médiation est aujourd’hui, en plein développement. Des médiateurs, en matière civile, pénale et familiale, peuvent ainsi être désignés par la juridiction compétente pour entendre les parties prenantes à un conflit et tenter d’établir avec elles un accord amiable, susceptible d’être ensuite homologué par le juge.

Cette activité peut s’exercer dans des domaines très différents :

  • La culture : le médiateur culturel permet l’accès de différents publics aux œuvres et institutions culturelles.
  • La famille : le médiateur familial propose de résoudre les conflits et difficultés au sein des familles, en offrant une alternative aux procédures juridiques, plus lourdes, coûteuses, et traumatisantes.
  • Le travail : les entreprises sont des organisations complexes, source d’épanouissement et de valeur, mais aussi de souffrance et de malaise si les relations humaines y sont difficiles. Le médiateur agit pour restaurer les liens entre les collaborateurs pour permettre des relations de travail harmonieuses et justes.
  • La ville : la cohabitation urbaine est parfois source de tensions et d’incompréhension. Assurant une présence sur le terrain, le médiateur connaît de près les habitants du quartier et peut dialoguer avec eux pour améliorer la qualité du lien social et permettre une vie commune paisible.
  • Etc.

Dans une société qui tend fortement à judiciariser ses conflits, la médiation, parce qu’elle permet de prendre en compte toutes les dimensions d’un conflit et qu’elle implique les acteurs dans la construction de leur solution, se voit reconnaître un rôle social de plus en plus important. Par la promotion de méthodes alternatives de résolution des conflits, elle peut aussi contribuer à la mission de paix sociale à laquelle travaille la justice, dans un pays démocratique.

Qui peut candidater au Master 2 et quelles sont les qualités demandées ?

La formation dure un an et permet l’obtention d’un diplôme de Master. Elle est ouverte aux titulaires d’un Master 1 dans des disciplines très variés : philosophie, histoire, sociologie, psychologie, droit, etc.
C’est une formation multidisciplinaire qui demande des qualités intellectuelles (comprendre une situation, pouvoir l’évaluer, appliquer des principes de justice et d’équité), des qualités humaines (écoute, empathie, patience) et surtout une passion pour construire une vie sociale harmonieuse et juste.
Pour candidater, consultez l’article sur les modalités de recrutement.

Quelles sont les matières enseignées ?

Pour exercer le métier de médiateur, des connaissances très variées sont nécessaires. La formation est donc résolument pluridisciplinaire :

  • Philosophie, pour acquérir une réflexion sur la justice et la morale
  • Droit, pour comprendre comment l’activité de médiateur s’articule avec le système juridique
  • Psychologie sociale, pour étudier les dynamiques de groupe et les conditions de systèmes collectifs harmonieux
  • Sociologie des organisations, pour être conscient des différents types d’institutions existantes et de leur lien avec l’individu
  • Communication, pour acquérir des techniques efficaces de dialogue, présentation, discussion.

Mais la formation n’est pas seulement théorique. Elle fait aussi intervenir de nombreux professionnels qui viennent exposer leur expérience et faire réfléchir sur des études de cas : dans les relations internationales, dans la famille, dans la ville, dans les entreprises, dans le domaine de la santé, etc.

Comment s’organise l’année universitaire ?

Elle consiste en trois temps :

  • Les enseignements théoriques et interventions de professionnels en cours
  • Un stage pratique de 3 à 6 mois réalisé par l’étudiant dans le domaine de son choix, et qui donne lieu à un rapport de stage
  • Un mémoire de recherche, qui donne l’occasion à l’étudiant de réfléchir personnellement sur une problématique liée à la médiation.

Voir l’article détaillé sur l’organisation des études.

Recherche

Menu principal

Haut de page