Contenu Nb d’heures Crédits ECTS Coef.
Conférences des Semaines d’Études Médiévales 30h CM 6 1

 

Cécile Treffort (resp.)

Chaque année, le CESCM organise au mois de juin une session internationale intensive de formation, accessible sur dossier, alternant conférences, visites, présentation de manuscrits et de ressources électroniques, intitulée « Semaines d’études médiévales » qui se déroulent les deux dernières semaines de juin.

 

Pour valider l’UE1 de leur 2e semestre, les étudiant.e.s du Master 2 Mondes médiévaux doivent obligatoirement assister à au moins 6 conférences à choisir dans le programme de ces Semaines qui seront disponibles dans le courant du 1er semestre sur le site internet du CESCM. Les étudiant.e.s poitevins ont aussi la possibilité de postuler pour être admis comme stagiaires pour l’ensemble de la session, en remplissant le dossier de candidature disponible sur le site. Pour toute question complémentaire, contacter la responsable pédagogique des Semaines.

 

Consulter le programme sur le site du CESCM : http://cescm.labo.univ-poitiers.fr/

 

 

Contenu Nb d’heures Crédits ECTS Coef.
2 séminaires au choix au sein de la liste
18h + 18h CM 6 2

 

L’étudiant.e choisit 2 séminaires dans cette liste

 

Histoire V – H4MX401M

Cécile Treffort : Mémoire de l’écrit, mémoires des écrits .

Œuvre mémorielle par excellence, la mise par écrit d’une information, d’une pensée, d’un récit ou encore d’une composition poétique trouve sa prolongation dans la préservation de son support matériel ou dans sa copie sur un autre support.

Partant de la documentation disponible entre le IXe et le XIIe siècle (chartes et cartulaires, annales et chroniques, récits hagiographiques ou encore gestes épiques, sans oublier les inscriptions), le séminaire vise à parcourir les différentes étapes qui conduisent un texte médiéval jusqu’au chercheur contemporain, pour l’aider à l’utiliser avec toute la prudence requise. De la logique de la mise par écrit aux conditions de la transmission des textes, voire de leur disparition ou de leur reconstitution, les différentes séances, fondées sur une multitude d’exemples, exploreront tout d’abord les mots de l’écrit et de l’écrire, afin de déterminer, au-delà des typologies textuelles, les différents enjeux d’une écriture qui vise, fondamentalement, à fixer et transmettre. Elles aborderont ensuite la dynamique de transformation des textes par la copie (avec ses éventuelles erreurs ou variantes), par la compilation, l’interpolation ou encore la traduction.

Le semestre se terminera avec la question de la conservation (au sein notamment des bibliothèques et archives médiévales), mais également de la destruction, volontaire ou non, des documents et livres manuscrits au cours de l’Histoire. Une présentation des érudits modernes qui, à commencer par les Mauristes, nous ont transmis quantité de textes par leur activité de copie, terminera ce tour d’horizon général. Accessible à tous les médiévistes indépendamment de leur formation disciplinaire initiale, le séminaire vise ainsi à illustrer, à partir d’une documentation diversifiée d’origine souvent régionale, l’attitude critique dont le chercheur doit faire preuve face à chaque texte médiéval qu’il désire utiliser comme source de connaissance.

 

Histoire de l’art IV – H4MX402M

 

Marcello Angheben : Les fonctions liturgiques et dévotionnelles des images : l’exemple de la Vierge à l’Enfant

Durant plus d’un millénaire, la représentation de la Vierge à l’Enfant a connu une progression constante, au point de s’imposer très largement sur les retables de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance. Elle renvoie à des réalités aussi diverses que le dogme, la liturgie eucharistique, le pouvoir temporel, le culte toujours plus fervent qui lui était dédié et ses miracles. Le cours abordera les différents aspects de son vaste champ sémantique et cultuel en mettant l’accent sur ses fonctions liturgiques et dévotionnelles.

 

 Lettres IV – H4MX403M

 

Vladimir Agrigoroaei : Les chevaliers du Péloponnèse : transferts culturels franco-italo-grecs après la Quatrième Croisade


Aux confins de la littérature et de l’art, le séminaire présentera les acculturations réciproques qui se sont développées dans la Grèce continentale et dans les îles de la Mer Égée après la chute de Constantinople devant les armées françaises et vénitiennes de la Quatrième Croisade (1204). Les rencontres de ces deux mondes, occidental et byzantin, ont eu un grand impact sur leur évolution culturelle vers la fin du Moyen Âge. Les châteaux-forts des chevaliers latins du Péloponnèse (français et italiens), les représentations profanes dans les églises orthodoxes (ou sur céramique), le goût nouveau pour les saints chevaliers, les manuscrits français (dont un manuscrit du Mont Athos), les romans médiévaux grecs influencées par la littérature courtoise occidentale, les sculptures, les chansons des troubadours, l’architecture, la littérature démotique et tant d’autres encore seront évoqué(e)s pour dresser un panorama du contexte culturel de la Frankokratia (occupation française de la Grèce aux XIIIe-XIVe siècles) et de ses échos dans les deux siècles suivants. Plusieurs domaines et disciplines des études médiévales seront appelés pour raconter l’histoire des chevaliers occidentaux qui parcouraient les chemins du Péloponnèse en se présentant comme héritiers des Troyens de l’Antiquité. Le séminaire explorera le riche matériau issu d’un projet de recherche plus large qui s’intéresse au temps où le Parthénon de l’Acropole d’Athènes était devenu l’église de la Vierge et l’Érechthéion hébergeait la cour de l’archevêque français.

 

Contenu Nb d’heures Crédits ECTS Coef.
Langue ancienne (latin, séminaire de traduction) H5MX404M

Langue vivante appliquée aux disciplines (anglais) H5MX405M

18h TD

18h TD

6 2

 

  • Langues anciennes

Cécile Treffort : Latin médiéval, séminaire de traduction (18h) – H5MX404M

L’enseignement de latin médiéval de master 2, qui s’appuiera sur des textes médiévaux de nature variée (hagiographique, diplomatique, liturgique, poétique…), s’adresse à des étudiants ayant déjà des notions de langue latine. Le cours du 2e semestre prolonge celui du 1er semestre (supra), tout en se concentrant, en fin de semestre, sur les questions que pose la restitution dans la langue d’arrivée (le français) d’un discours dont on doit changer la forme linguistique tout en en préservant le sens. À partir d’exemples variés, sera en outre abordée la question des choix de traduction et la manière dont cet exercice peut devenir source de réflexion.

[Arabe (18h) : possibilité de remplacer le latin médiéval par de l’arabe, à voir avec l’enseignant d’arabe]

 

 

  • Langues vivantes

Regina Kirtley-Nicolas : Anglais adapté à la pratique de la recherche en SHS et en littérature (18h) – H5MX405M

Le choix de dispenser des cours d’anglais est lié à l’importance de cette langue dans la communication scientifique à l’échelle internationale. Les étudiant.e.s sont toutefois fortement encouragés à poursuivre leur apprentissage d’autres langues vivantes à la Maison des Langues de l’université de Poitiers ou à l’UFR Lettres et Langues.

 

Contenu Crédits ECTS Coef.
Mémoire et sa soutenance H5MX404U 15 5

 


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux